Article Mézémag

MARÉCHAL COMPOSITE ET POLYHABITAT

Au hameau de Fay …

Les entreprises MARÉCHAL COMPOSITE et POLYHABITAT sont les fleurons du composite, non seulement sur Mézériat et la région, mais elles représentent également notre village dans la France entière et à l’étranger. Elles emploient actuellement 30 salariés.

L’HISTORIQUE

L’aventure commence en 1968 : André MARÉCHAL et son épouse Mirelle créent une entreprise individuelle dans la transformation des matériaux composites. À cette époque, ils étaient les pionniers dans ce nouveau métier dont les applications industrielles étaient très limitées.

Dans les années 70, l’activité se développe fortement, conduisant à la construction d’un nouvel atelier et à l’embauche de plusieurs salariés. Pendant 10 ans, leur marché principal sera la carrosserie industrielle en partenariat avec des sociétés telles que LAMBERET, CODER, TITAN et TROUILLET.

Dans les années 80, suite aux nombreux dépôts de bilan de certains clients, des problèmes financiers surviennent et des licenciements s’avèrent nécessaires. André et Mireille s’acharnent seuls au travail afin de sortir de cette mauvaise passe.

NOUVEL ÉLAN

En 1991, l’entreprise familiale se transforme en S.A.R.L. et connait une reprise croissante d’activité et d’embauches.

En 1994, leur fille Cécilia intègre les outils informatiques au sein de l’établissement, dans le cadre de la préparation de son B.T.S. en alternance, permettant ainsi l’évolution de la gestion. C’est aussi l’arrivée d’une nouvelle clientèle avec des marchés diversifiés, tels que :
– la réalisation de murs d’escalade comme celui du Mas du Taureau à Vaulx-en-Velin et de Patrick BERTAULT, grimpeur alpiniste ;
– la reproduction de l’arche de Moab ;
– le plus grand bol du monde à l’Alpe d’Huez pour les jeux d’Albertville en 1992 (livre Guinness des records) ;
– la reproduction des animaux de la montagne dans différentes stations de ski ;
– les différents personnages publicitaires pour 1’Est Républicain et pour ces cafétérias ;
– les différents personnages publicitaires pour 1’Est Républicain et pour ces cafétérias ;
– des éléments de manèges pour différents parcs d’attraction ;


– des revêtements pour les piscines bétons ;
– des abribus pour le département de la Saône-et-Loire ;
– la fabrication de crocodiles, perroquets, champignons et œufs pour la ville de Bourg-en-Bresse dans le cadre des Floralies ;
– le casque d’Astérix (9m d’envergure pour un poids d’environ 175 kg) installé sur un manège dans le parc du même nom.

LA TRANSMISSION

Au début de l’année 2000, André et Mireille préparent la transmission de la société à Cécilia et son mari Fabrice RONGIER. En 2002, ils prennent leur retraite et confient définitivement la gérance à Cécilia.

Fabrice rejoint à temps plein l’entreprise familiale en 2007, après une carrière de près de 15 ans à différents postes de direction de production et de développement industriel, au sein de l’entreprise LAMBERET à Saint-Cyr-sur-Menthon.

Cette période est synonyme d’une nouvelle phase de croissance. La stratégie est bien définie, avec pour objectif d’aller chercher de nouveaux marchés. Pour ce faire, un bureau d’études est créé et un brevet « process » est déposé sur la fabrication d’un panneau sandwich composite » destiné à la production de volets battants haute performance imitation bois.

DÉVELOPPEMENT

Pour accompagner le développement de ce produit innovant, une nouvelle société « POLYHABITAT » voit le jour, afin de formaliser une offre commerciale avec un marketing spécifique. Avec plus de 6000 chantiers sur toute la France et la Suisse et un rythme actuel de 700 réalisations par an, cette marque est aujourd’hui reconnue et leader sur le marché des volets composites.

En 2015, un nouveau bâtiment de 1000 m² est construit pour assurer le développement de l’outil de production de volets battants, portant la capacité de production de 2500 m2 annuel à 10 000 m2. La création d’une filiale logistique et commerciale à Matha {Charente-Maritime) permet à l’entreprise de se rapprocher de son principal marché : l’ouest atlantique.

Les années 2017 et 2018 voient le lancement de plusieurs investissements industriels afin d’améliorer les conditions de travail du personnel confronté à la poussière. Ces équipements permettent également de poursuivre le développement de procédés innovants avec l’intégration de nouveaux process et produits techniques destinés aux marchés militaires, ferroviaires, médicaux et télécommunications.

Volets Battants Gamme Prestige Polyhabitat

L’ACTUALITÉ

Depuis 2019, la création du « HOLDING Composite Group » réunit l’ensemble des activités de gestion technique, commerciale, industrielle et financière des sociétés et assure le pilotage des nombreux développements présents et futurs.

Aujourd’hui le groupe poursuit sa croissance malgré les nombreuses contraintes imposées par la crise sanitaire, annonçant une augmentation de 15% de son chiffre d’affaires. Début 2021, un nouveau bâtiment destiné au stockage et aux activités logistiques est réceptionné.

Une réorganisation complète de la production permettra l’accroissement des capacités d’environ 40 %. Les ateliers couverts sur Mézériat représentent 4 000 m2 avec divers moyens de production comme les procédés de moulage contact, de compactage, d’infusion et de compression voie humide. Le site de Matha dédié à la logistique et à la commercialisation dispose de 250 m².

Actuellement, la société fabrique des cuves à partir de panneaux composites « sandwich isolés », pour équiper des camions de pompiers. De par leur conception, elles sont destinées à résister à des températures extrêmes allant de -40° à +40°.